Fondateur



En février dernier, l'image avait fait le tour du monde. David Haye et Dereck Chisora se battant au milieu de la salle de presse à l'issue de la défaite de ce dernier face à Vitali Klitschko. Cinq mois plus tard, les deux hommes se sont retrouvés pour un combat qui s'annonçait électrique devant 30000 spectateurs réunis dans le stade d'Upton Park, à Londres. Haye a finalement eu raison de son compatriote. Par arrêt de l'arbitre à la cinquième reprise à l'issue d'un combat qui a tenu toutes ses promesses.

Pourtant, rien ne laissait présager pareil scenario. Craignant un nouveau dérapage lors de la conférence de presse d'avant combat, les organisateurs avaient ainsi décidé d'installer une grille pour séparer les deux hommes. Une séparation qui n'a pas empêché les deux poids lourds de se livrer à toutes les provocations.

L'accolade des deux hommes

Sur le ring, le combat est resté dans les règles. Chisora a tenté de bousculer d'entrée Haye. Ce dernier ne s'est pas affolé et a repris calmement la maîtrise des débats dès le 3ème round, pour emporter la décision lors de la 5ème reprise avec une puissante combinaison gauche-droite qui a envoyé Chisora au tapis. Haye a signé sa 26ème victoire pour deux défaites. Il espère maintenant défier Vitali Klitschko : "Je lui ai envoyé un message qui doit lui faire peur, je serais surpris qu'il veuille m'affronter après ce combat", a-t-il estimé.

Mais l'image à retenir est intervenue après le combat. Celle de deux poids lourds se donnant l'accolade et souriant face aux caméras. Une image rare et inattendue au regard du passif entre les deux hommes. Cinq mois après leur altercation, la réconciliation a succédé à la bêtise.

Gants d'Or
Gants d'Or
Gants d'Or